Israël bloquera le transfert des taxes collectées au profit de l’autorité palestinienne à la suite de l’octroi du statut d’Etat observateur à l’Onu à la Palestine, a annoncé dimanche le ministre israélien des Finances Youval Steinitz, cité par les médias locaux.

«La réponse à l’attaque contre le sionisme et contre l’Etat d’Israël doit nous conduire à augmenter et accélérer la mise en oeuvre des plans de construction dans toutes les zones où le gouvernement a décidé de bâtir», a affirmé M. Netanyahu en ouvrant le conseil des ministres.

Tel-Aviv bloque des taxes destinées à la Palestine

« Je n’ai pas l’intention de transférer les taxes dues à l’Autorité palestinienne ce mois-ci. Ils seront utilisés pour rembourser les dettes dues par l’Autorité palestinienne à la compagnie nationale d’électricité israélienne », a annoncé le ministre lors du conseil des ministres hebdomadaire, cité par les médias israéliens.

Selon ces derniers, il s’agit de 460 millions de shekels (environ 92 millions d’euros).

« Nous avons dit dès le début que le rehaussement du statut de la Palestine à l’ONU ne se produirait pas sans réaction de la part d’Israël », a déclaré M. Steinitz.

Vendredi, les autorités israéliennes ont avalisé  la construction de 3.000 logements juifs à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, régions qui constituent des territoires occupés au regard du droit international. Cette décision est intervenue  au lendemain du vote, à l’Assemblée générale de l’ONU, de la résolution qui a octroyé à la Palestine le statut d’Etat observateur au sein des Nations unies.

La communauté internationale condamne généralement les nouveaux chantiers ouverts par l’Etat hébreu sur les territoires occupés. Les Palestiniens ont posé la cessation de ces activités comme condition préalable à la reprise des négociations de paix interrompues il y a deux ans.

Diffuser sur votre réseau
 

Tags: , , , , , , ,