Par Jean-René LAGET, Directeur des publications 

« Rabbi Jacqueline ? Elle va danseeeey ! » Mais qui est-elle ? La probable descendante de Rabbi Jacob amenée à retrouver ceux de Louis de FUNES alias Victor PIVERT, patron d’usine bourré de préjugés, notamment sur les religions des autres ou encore ceux d’Henri GUYBET alias SALOMON. 

Les Aventures de Rabbi Jacob, l'affiche principale - cliquer dessus pour agrandissement

Les Aventures de Rabbi Jacob, l’affiche principale – cliquer dessus pour agrandissement

La suite, qui arrivera en Noël 2018, promet d’être très intéressante surtout quand on sait que Suzy DELAIR (Germaine PIVERT, femme de Victor), Claude GIRAUD (Mohamed LARBI SLIMANE ou… le Président SLIMANE à la fin des « Aventures de Rabbi Jacob » (titre entier)), Henri GUYBET, Salomon, le chauffeur juif de Victor PIVERT, Miou-Miou (Antoinette PIVERT, belle rousse dont tombe amoureux le Président SLIMANE), Judka HERPSTU dit POPECK ou encore Jean HERBERT, alias Moishe SCHMOLL, père de David, neveu de Jacob et fils de la Mamé, Lionel SPIELMAN, alias David SCHMOLL, Gérard DARMON (homme de main du Colonel FARES), Jean-Jacques MOREAU (le policier au poireau sur le visage) sont en capacité de reprendre leurs rôles… 43 ans après. 

A Gauche : Henri GUYBET avec Louis de FUNES et Janet BRANDT (la Mamé), à Droite : Popeck - images Youtube

A Gauche : Henri GUYBET avec Louis de FUNES et Janet BRANDT (la Mamé), à Droite : Popeck – images Youtube

Et pour faire de cette suite un succès tout aussi grand que le premier (7.295.811 entrées et tout autant si ce n’est plus à chaque rediffusion à la télévision) on ne peut que l’espérer.

La réalisatrice et fille de Gérard OURY (réalisateur du premier film, dont elle fut aussi scénariste) Danièle THOMPSON travaille sur cette suite avec le dessinateur à succès JUL (reprise à succès de Lucky LUKE (Dargaud), Silex and the city avec de célèbres personnages politiques et d’actualité (Arnaud MONTEBOURG, Christine OCKRENT, Frigide BARJOT ou encore Julien CLERC)) qui sera produite par « Haut et Court » * avec G Films (D. THOMPSON). 

Silex and the City, la BD et la série

Silex and the City, la BD et la série

(* : entre autres : « L’Institutrice », « Comment j’ai détesté les maths », « Zéro motivation », « Pauline Détective », « Coco avant Chanel », « Entre les murs », « La Vie d’artiste », « Notre univers impitoyable », « Vers le Sud » ou encore récemment « La Fille de Brest » sorti le 23 Novembre 2016) 

« Impossible à réadapter » ? « Suite non souhaitée par la société » ? « Mais non, c’est impossible parce qu’on ne peut plus rien dire » : 

C’est ce que l’on entend souvent dans le monde du cinéma comme sur les plateaux TV. Un drôle d’  »argumentaire » étonnement proche… des milieux d’Extrême Droite comme des antisionistes, balayé par le communiqué de presse Haut et Court / G Films :  

« 40 ans après, tout a changé : que s’est-il passé ? Que sont devenus les enfants et les petits enfants de Victor PIVERT, de SLIMANE, de SALOMON ? Dans une France qui a perdu son insouciance n’aurait-on plus vraiment le cœur à rire ensemble d’un industriel raciste déguisé en rabbin pour sauver un arabe ? (…) 

L’envie de revoir un tel portrait de la France n’a jamais été aussi pressante et que mieux aimer notre pays à la lumière de ses défauts est de salubrité publique, les auteurs ont voulu partir sur les traces des descendants de Rabbi Jacob et imaginer une suite à ce monument de la culture populaire et joyeuse » (…) 

Inutile de chercher qui serait le nouveau Louis de FUNES (en Janvier 2017 les 34 ans de sa disparition, aurait eu 102 ans cette année 2016)… Dans la France du XXI ème siècle, ce ne peut être qu’une femme ! » 

(L’une des deux inconnues avec le nom du réalisateur. Pour « Rabbi Jacqueline », dtom.fr s’imagine quelques noms, allez, on ouvre les paris sur la probable et sur d’autres rôles féminins : 

Béatrice FACQUER – Nora HAMZAWI – Berengère KRIEF – Camille CHAMOUX – Nadia ROZ – Sophie MOUNICOT – LA BAJON – Claudia TAGBO – Florence FORESTI – Audrey LAMY – Karine DUBERNET – Elsa ZYLBERSTEIN et LOUANE).

Et si les asiatiques étaient abordés dans cette suite (ce qui ne l’était pas dans les aventures de Rabbi Jacob) : Sony CHAN, présentée par le site GlamourParis.com comme « transsexuelle bien dans sa peau » qui a de multiples cordes à son arc : mannequinat, musique, humour, radio (France Inter, 1° radio, passée aussi par l’émission « Comment ça va bien » de Stéphane BERN sur France 2.) 

La réalité : oui, « Rabbi Jacqueline » peut amuser, rendre fan comme faire réfléchir la France des années 2010 : 

Ce communiqué de presse apporte une bonne réponse aux éternels experts en (non) faisabilité, en particulier culturelle, mais il y a aussi la réalité : (Les aventures de) Rabbi Jacob est un phénomène de société, un film culte qui inspire dans de nombreux domaines : 

tout d’abord il s’agit d’un générique emblématique, sur une musique de Vladimir COSMA, pour beaucoup dans le succès du film (comme bien souvent avec sa touche musicale : « Le Grand Blond », «L’Aile ou la Cuisse », « La Boum », « L’As des as », « La Chèvre », « La Gloire de mon Père »…). 

Qui n’a jamais croisé dans le bus, dans le métro, dans la rue, au supermarché au moins une personne qui avait le générique de Rabbi Jacob comme sonnerie de téléphone ? 

Qui n’a jamais observé un camarade dans la cour de son école essayer de reproduire la danse juive hassidique de Rabbi Jacob ou sortir l’une des phrases cultes du film notamment le lendemain d’une rediffusion ? 

"Rabbi Jacob il va danseeeey" - image youtube

« Rabbi Jacob il va danseeeey » – image youtube

Qui n’a jamais dit devant ses collègues de bureau : « une comédie musicale sur Rabbi Jacob ? Tiens, ça me tente » ?  

Même si la comédie musicale mise en scène par Patrick TIMSIT en 2008 sur une musique de Vladimir COSMA remixée par MC SOLAAR n’a pas eu le succès espéré (le choix d’Eric METAYER pour incarner le rôle de Victor PIVERT, celui de Louis de FUNES s’étant aussi révélé très hasardeux), elle a eu le mérite de prolonger le phénomène et d’une nouvelle fois le rappeler aux plus jeunes générations, qui sur Youtube par exemple, se mettent eux aussi à remixer la bande originale de COSMA. 

Rabbi Jacob - Rabbi Muffin - image Youtube

Rabbi Jacob – Rabbi Muffin – image Youtube

S’imaginer que tourner une suite des « Aventures de Rabbi Jacob » est un « pari fou » et « irréaliste » au pire « osé car « sujet délicat »» dans la France des années 2010 est sans doute vivre dans le traumatisme médiatique, télévisuel… et juridique du sketch de Patrick SEBASTIEN parodiant Jean-Marie LE PEN à « Osons » en 1995. 

Et c’est aussi oublier qu’entre temps il y a par exemple eu « La Vérité si je mens 1 (1997), 2 (2001) et 3 (2012), « OSS 117 : Rio ne répond plus » (2009), une sorte de « Les Aventures de Rabbi Jacob » de l’espionnage humoristique des années 2000 ou encore… la reprise de Lucky LUKE par JUL avec… « La Terre Promise » (4 Novembre 2016). 

"La Vérité si je mens", "OSS 117 : Rio ne répond plus", Lucky Luke : la Terre promise, Rabbi Muffin, des exemples parmi tant d'autres

« La Vérité si je mens », « OSS 117 : Rio ne répond plus », Lucky Luke : la Terre promise, Rabbi Muffin, des exemples parmi tant d’autres

Même le clip de « Rabbi Muffin » de Mc SOLAAR allait parfois loin dans ce qui peut être perçu par certains comme des « clichés », par d’autres comme du second degré, avec par exemple la Citroen 2CV du chanteur rasta du clip, la 2CV, un clin d’oeil à Paris comme à la DS de Victor PIVERT mais affublée d’un faux bouchon de radiateur en forme de Menorah, un clin d’oeil évident au « Spirit of Ecstasy » de Rolls Royce ou encore à l’étoile cerclée de Mercedes : 

Dans le clip de "Rabbi Muffin" - image youtube

Dans le clip de « Rabbi Muffin » – image youtube

Sans parler du contexte de sortie des Aventures de Rabbi Jacob : en pleine guerre du Kippour du 6 au 25 Octobre 1973**, le film sort le 18 Octobre 1973… jour où Danielle CRAVENNE, femme de Georges CRAVENNE, attaché de presse du film, détourne le vol Air France Paris-Nice et son Boeing 727 qu’elle menace, fragile psychologiquement, de détruire si le film n’est pas tout simplement interdit au vu de la situation internationale. Elle le considère par ailleurs comme « anti palestinien ». Ses projets contrés à Marignane lors d’un ravitaillement avant de partir vers le Caire, l’issue lui sera tragique lors d’un échange de coups de feu visant à la désarmer (elle avait une carabine 22 long rifle et un faux pistolet) puisqu’elle sera atteinte à la tête et à la poitrine décédant dans l’ambulance qui la conduisait à l’hôpital.  

** (conflit opposant Israel, soutenu par les USA à une coalition menée par l’Egypte et la Syrie, soutenue par l’URSS, Cuba, la Corée du Nord, la Ligue Arabe, l’Irak, la Jordanie, le Maroc et l’Algérie).

Ce qui est au contraire à retenir, c’est le message positif que véhicule la galaxie Rabbi Jacob. Au travers des décennies, il s’est imposé comme le porteur d’un message de tolérance par l’humour plutôt que par la moralisation.

Que ce soit sur le plateau de Vivement Dimanche en 2009, où était interviewée Danièle THOMPSON : 

Ou encore sur le plateau de TPMP (Touche Pas à Mon Poste) de Cyril HANOUNA en Novembre 2014 : 

« les Aventures de Rabbi Jacob » reste une référence, si ce n’est LA référence en la matière, qui sera très certainement complétée par le « Rabbi Jacqueline » de l’alliance THOMPSON – JUL. 

Wait and see…

 

Diffuser sur votre réseau
 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,