Ayrault l’enfumeur ? Si c’est Libération qui le dit …


Même Françoise Fressoz, du Monde, est bien obligée de titrer la gauche face au mur du réel.

La bulle socialiste qu’évoque Franck Boizard ne parvient même pas à être détruite par le rapport d’un certain Gallois que mentionne Guy Sorman.

Say oui to France ? on voudrait bien, mais les bouffoneries montebourgeoises empèchent d’y croire !

La réalité, c’est H16 qui en parle : Une France, sexy no more et nicht mehr sexy, voila le pays qu’Ayrault dirige, de préférence pour créer ces usines à gaz dont nous avons le secret.

Et qu’on ne vienne surtout pas nous dire que les revirements du gouvernement seraient une sorte d’aggiornamento libéral. Comme disaient Frédéric de Harven ou Hervé Morin au congrès du Nouveau Centre la semaine dernière, l’Etat n’a jamais été aussi présent en France, et le gouvernement d’Ayrault ne prend aucune mesure pour changer cette situation. Ils sont nombreux comme  Jean-François Revel ou Bastiat 2012 à noter que la France est un pays sur-étatisé mais sous gouverné.

Même quand on décentralise, note Aurélien Véron, du Parti Libéral Démocrate, on préfère empiler des strates administratives plutôt que d’alléger et de simplifier.

le fait est que le gouvernement ultra socialiste et ultra étatiste de Jean-Marc Ayrault est prisonnier de dogmes  :

Diffuser sur votre réseau