Par Jean-René LAGET, Directeur des publications  

Le nouveau livre d'Aurélien VERON - cliquer dessus pour agrandissement

Le nouveau livre d’Aurélien VERON – cliquer dessus pour agrandissement

Le Président (fondateur) du PLD (Parti Libéral Démocrate) depuis 2008, qui fut à la tête de l’association « Liberté Chérie » pendant deux années et qui sera tête de liste régionale Ile de France pour son parti lors du scrutin de Décembre prochain, Aurélien VERON, âgé de 46 ans a signé son premier livre aux (jeunes) Editions Temporis, maison d’édition dont les trois priorités éditoriales sont : l’Histoire, l’Actualité & Prospective et les Romans Policiers.  

Ligne Editoriale de Temporis présentée sur leur site - cliquer dessus pour agrandissement

Ligne Editoriale de Temporis présentée sur leur site – cliquer dessus pour agrandissement

Celui-ci s’intitule « Le Grand Contournement » et paraîtra en librairie le Jeudi 15 Octobre 2015, au nombre de 198 pages pour 14,90€ ( ISBN 978-2-37300-006-1 et en format 21×14).  

Présentation du livre par l’auteur et l’éditeur : 

« Le « sauve qui peut » l’a emporté sur le « tout va bien » de l’Etat providence. Les Français ont longtemps aimé leur Etat. La croissance, l’emploi et même notre bonheur étaient planifiés par des ministres et des administrations aux compétences irréfutables. 

L’impôt était civique, le vote citoyen. Ce temps idéalisé est derrière nous. Le consentement fiscal s’effondre, le taux de syndicalisation fond comme neige au soleil, l’abstention prend une ampleur inégalée. Chacun se débrouille pour pallier les carences grandissantes des pouvoirs publics. 

Face au vide laissé par une gauche décomposée et une droite bonapartiste qui ne se renouvelle pas, une nouvelle génération se lève qui ne croit plus en l’homme providentiel, au modèle unique, à la préservation d’acquis anciens. Elle a l’énergie, les idées et une vraie capacité d’adaptation au monde qui s’ouvre à elle. Ce livre explore une voie jamais tentée jusqu’ici en France, celle de la liberté, de l’esprit d’initiative et de la confiance. 

Alléger et rendre plus juste l’impôt par une taxation proportionnelle sur le revenu, permettre à chacun de choisir son assurance maladie, instaurer une allocation universelle unique, abolir la Loi Renseignement pour protéger nos libertés et assurer notre sécurité, voici quelques mesures chocs préconisées dans ce livre. » 

Car si ce livre tombe à point nommé pour permettre une diffusion des idées du PLD et de son président aux Régionales, le but visé est surtout de marquer les esprits par la bataille littéraire des idées juste avant la Présidentielle de 2017 à laquelle sera prétendant candidat Aurélien VERON et candidat si ce dernier arrivait enfin à recueillir ses 500 parrainages d’élus.  

Celui qui « s’est engagé en Politique en ce sens, pour passer des idées à l’action, pour promouvoir et mettre en œuvre (la) vision (libérale) de plus en plus partagée » veut que la « France fasse à nouveau rêver », dénonçant « l’Etat providence (qui) est une impasse qui nourrit le chômage et fait désespérer les jeunes. » 

Prenant un exemple d’actualité, celui des migrants, il estime même « presque vexant » que « les réfugiés syriens et irakiens refusent de venir dans notre pays », estimant que « le modèle social français a entretenu une surenchère qui a nourri le discours populiste du repli sur soi. L’extrémisme nationaliste arrive aujourd’hui en deuxième position derrière l’abstention, premier parti de France ». 

Avec des accents à la Rand PAUL et s’inspirant de l’actualité sportive, il dénonce « l’Etat qui a infantilisé les Français en les cantonnant au banc de touche tandis qu’il occupait à la fois le poste d’arbitre et de joueur sur le terrain. Il fixe aussi bien les programmes scolaires que nos retraites, planifie les transports et le logement, va jusqu’interdire ou encadrer strictement les feux de cheminée ou la consommation de barres chocolatées. Cette planification est insupportable et ne pouvait pas donner de bons résultats. »  

Enthousiaste à l’idée de « l’ouverture des frontières et l’arrivée des nouvelles technologies, de nouveaux acteurs comme Uber et Airbnb », il estime que le citoyen « est en train de reprendre (son) autonomie en contournant (l’Etat), son autorité et ses institutions ». 

Concluant par le fait que « cet ouvrage redessine ce que la France pourrait devenir en abandonnant ses vieux oripeaux pour des habits neufs, surtout quand nous sommes les derniers en Europe à ne pas avoir changé de tenue ».  

Toute l’interview-présentation d’Aurélien VERON à son éditeur est à retrouver ici 

Liens utiles : 

Site du PLDFacebook du PLDTwitter du PLD 

Diffuser sur votre réseau
 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,